Banniere

Des romans-photos pour parler de prévention du VIH/sida

DES ROMANS-PHOTOS POUR PARLER DE PRÉVENTION DU VIH/SIDA
Le 9 octobre 2011

ADOS-CAM, « La prévention du VIH/sida »
Centre des R.O.S.É.S. de l’Abitibi-Témiscamingue

Le projet Ados-Cam, « La prévention du VIH/sida » a vu le jour en 2008. Il vise à augmenter et/ou à rafraîchir les connaissances des jeunes de 12 à 17 ans de l’Abitibi-Témiscamingue, à améliorer leurs attitudes, leur compréhension et à réduire les comportements à risque reliés à l’infection au VIH. Son objectif était la création d’un outil de prévention par et pour les jeunes fréquentant les maisons de jeunes et les comités jeunesses en milieu ruraux (MDJ/CJ) de la région.

Quatre maisons de jeunes ont répondu à l’appel du Centre des R.O.S.É.S. et ont ainsi chacune réalisé un roman-photo virtuel. Pour cela, les jeunes se sont rencontrés à une douzaine de reprises, afin de bâtir l’histoire, monter les décors, trouver les costumes, poser pour les photos et faire les prises de vue, etc. Tout en évitant d’être moralisatrice, chacune des œuvres met en scène des jeunes en situation de risque à l’exposition au VIH et les réflexes de prévention à développer.

Les quatre romans-photos peuvent être consultés en ligne. Un dépliant est également disponible, regroupant les quatre œuvres, ainsi qu’un grand nombre d’informations concernant le VIH/sida et les comportements sécuritaires à adopter. En effet, tous les foyers et toutes les localités ne disposant pas nécessairement de la connexion Internet haute-vitesse, nous avons préparé ce document, disponible en grand nombre dans la soixantaine de MDJ/CJ de l’Abitibi-Témiscamingue.

Depuis l’automne 2010, le projet a pris un nouvel envol, avec la « Causerie Ados-Cam » ! Il s’agit d’une activité pour parler de prévention du VIH dans les MDJ/CJ, autour d’un quiz interactif et dynamique au cours duquel deux équipes s’affrontent sur les thèmes de la santé sexuelle, du VIH/sida, des infections transmises sexuellement, des tatouages/piercings, des drogues, etc. Les questions sont toutes tirées des romans-photos réalisés par et pour les jeunes. On aborde ainsi un maximum d’aspects et, en fonction des questions des jeunes, la causerie peut durer entre une heure et demie et deux heures. On remet également à chaque jeune une pochette complète d’information, ainsi que le dépliant Ados-Cam conçu autour des quatre romans-photos.

Dans le cadre de ce projet réalisé grâce à une contribution financière de l’Agence de Santé Publique du Canada, nous avons visité jusqu’à maintenant  trente quatre MDJ/CJ et rencontré deux cents quatre-vingt quatorze jeunes. La Tournée Ados-Cam se prolongera jusqu’en mars 2012.

Marie-Eve Giroux,
intervenante en prévention au Centre des R.O.S.É.S.

Share on FacebookEmail this to someoneTweet about this on Twitter