Banniere

Prévention combinée

ABCPRÉVENTION COMBINÉE
Le 19 août 2015

La prévention du VIH peut prendre aujourd’hui plusieurs formes. On distingue principalement les stratégies de prévention comportementales (visant à changer les comportements individuels et collectifs à risque de transmission du virus au profit de l’adoption de comportements plus sûrs : port du condom, dépistage, etc.), structurelles (visant à agir plus largement sur les facteurs sociaux, économiques, juridiques, culturels et éducatifs susceptibles de vulnérabiliser les personnes et les groupes les plus exposés à l’épidémie et de faire obstacle aux changements de comportement) et biomédicales (traitement pré-exposition, trithérapie).

La prévention combinée est une stratégie visant la synergie de l’ensemble de ces moyens. Elle n’oppose plus la prévention comportementale d’un côté et la prévention biomédicale de l’autre, mais prône au contraire la complémentarité de ces moyens. Elle tend notamment à faire converger dans une approche globale, la prévention, le dépistage et le traitement.

Même si l’épidémie de sida connaît depuis quelques années un net recul, les efforts déployés pour prévenir la transmission du VIH n’ont pas permis d’éviter de nouvelles infections, avec des niveaux d’incidence très disparates dans certains pays ou région, au sein de certains groupes de population, en zones d’épidémie généralisée comme dans les pays où l’épidémie est plus concentrée.

La stratégie de prévention combinée vise donc l’amélioration de l’efficacité de la prévention et la réduction du risque de transmission du VIH, au bénéfice des individus comme de la collectivité.

Source : sidaweb.com

Share on FacebookEmail this to someoneTweet about this on Twitter