Banniere

MALI : Gundo-So – La chambre des confidences

– MALI –
GUNDO SO – LA CHAMBRE DES CONFIDENCES
Le 18 février 2015

© Harandane DICKO pour la Fondation de France

Les femmes maliennes vivant avec le VIH sont particulièrement exposées à la stigmatisation, au divorce, à la répudiation, à la privation de leurs enfants ou encore à l’abandon, car elles sont souvent dépendantes tant économiquement que socialement de leur mari. Dans ce contexte, dévoiler ou non le secret de leur séropositivité devient pour elles un enjeu vital. Le programme communautaire Gundo-So – La chambre des confidences, en bambara – leur est spécifiquement destiné et vise à leur donner des outils, afin qu’elles puissent prendre des décisions réfléchies et éclairées en la matière.

Le programme comporte un entretien d’évaluation, ainsi que dix rencontres hebdomadaires et une séance de groupe facultative. De nombreux outils propres à la culture malienne (cailloux pour estimer le poids du secret, bâtonnets en bois pour peser le pour et le contre du partage, etc.) sont utilisés dans ce cadre. Les témoignages des femmes rendent compte de l’impact extrêmement positif de ce programme, initié en 2010 par ARCAD-SIDA (membre malien de Coalition PLUS) et qui s’est déployé depuis sur 6 sites de prise en charge à Bamako et 1 site dans la région de Kayes, à l’ouest du pays.

Pour tout savoir du programme Gundo-So

 

Share on FacebookEmail this to someoneTweet about this on Twitter