Banniere

Montréal — une ville sans sida

Montréal — une ville sans sida

31 octobre, 2017

À l’instar d’autres grandes métropoles du monde, la Ville de Montréal a pris le 12 juin dernier l’engagement de faire sa part pour mettre fin à l’épidémie de sida dans le monde d’ici 2030.

Montréal s’inscrit ainsi dans la lignée de la Déclaration de Paris de 2014 qui souligne le rôle déterminant des villes dans l’atteinte de l’objectif 90-90-90 d’ONUSIDA, d’ici 2020 : 90 % des personnes séropositives connaissent leur statut sérologique; 90 % des personnes qui connaissent leur séropositivité sont sous traitement antirétroviral; 90 % des personnes sous traitement ont une charge virale indétectable.

Pour M. Coderre, maire (sortant) de Montréal, c’est « un pas de plus pour que Montréal continue d’être une ville inclusive, équitable et prospère, qui agit pour améliorer la qualité de vie de l’ensemble de ses citoyens et citoyennes ».

Les élections municipales

La Fqsida espère que la nouvelle personne qui accèdera à la mairie saura respecter cet engagement vers l’objectif 90-90-90 qui est en faveur d’une société plus juste et plus respectueuse des droits de toutes et tous.

 

Share on FacebookEmail this to someoneTweet about this on Twitter