Banniere

Parlons-en

PARLONS-EN !
Le 15 octobre 2012

Le Bureau local d’intervention traitant du sida (BLITS), membre de la Fqsida, s’est notamment donné pour mission de démystifier le VIH/sida auprès de la population du Centre-du-Québec, de faciliter le retour à la vie active des personnes vivant avec le VIH de la région, et de réaliser des activités de sensibilisation sur la réalité du VIH/sida, les modes de transmission et les méthodes de prévention.

Aujourd’hui, les personnes vivant avec le VIH ont une espérance de vie beaucoup plus grande et désirent prendre activement part à la société. Un grand nombre d’entre elles ont d’ailleurs une vie active. Elles sont cependant confrontées à nombre de difficultés liées au dévoilement de leur statut sérologique, à la confidentialité, ainsi qu’à la discrimination, particulièrement en milieu de travail.

Nous devons, comme société, nous ajuster à la nouvelle réalité du VIH. Tout le monde peut en effet être appelé, un jour, à côtoyer une personne séropositive, que ce soit un membre de la famille, un collègue de travail, un proche, un voisin ou tout simplement une connaissance. Nous sommes d’avis que les préjugés et la discrimination peuvent être efficacement contrés par la sensibilisation, facilitant ainsi la réintégration ou le maintien en emploi des personnes vivant avec le VIH. Il est donc essentiel que chacun puisse être sensibilisé à la réalité du VIH et des personnes atteintes.

Devant ce constat, nous avons développé l’année dernière une campagne de sensibilisation ciblant principalement les milieux de travail et les résidences privées pour personnes autonomes, et mis en œuvre la distribution des outils de sensibilisation « Parlons-en », s’adressant précisément à chacun des groupes ciblés : un dépliant pour les employeurs et/ou directeurs du personnel, un dépliant pour les employés et un dépliant s’adressant aux résidents de milieu de vie, ainsi que deux affiches pour ces groupes cibles.

En parallèle, nous poursuivons d’autres activités de sensibilisation auprès de divers publics. En particulier, la diffusion du film « Hommage à la vie » permet  échanges et discussions autour de la réalité du VIH et des personnes séropositives. Ces  rencontres permettent également d’actualiser les connaissances des participants sur le VIH, ce qui les rend plus à l’aise de côtoyer une personne vivant avec le VIH. Un grand merci à Jacques qui accepte de témoigner avec beaucoup de générosité de son vécu, lors de ces présentations.

Maryse Laroche,
Directrice

Share on FacebookEmail this to someoneTweet about this on Twitter