Vous pouvez modifier les renseignements portant sur le bénéficiaire au contrat de votre REER ou encore d’un FEER et aviser l’institution financière qui gère votre compte de retraite, ou indiquer, dans votre testament, votre décision de donner à la Fondation Québécoise du Sida.

Une personne qui détient, par exemple, 100 000 $ dans son REER ou FERR verra cette somme s’ajouter à ses revenus de l’année de son décès, et elle sera imposée au taux marginal le plus élevé.

Cependant, lorsqu’un organisme de bienfaisance est désigné à titre de bénéficiaire d’un régime enregistré, le reçu officiel émis par celui-ci et couvrant intégralement le montant transféré pourra compenser l’imposition.

AVANTAGES

  • Lorsque les actifs du régime sont directement désignés, ils n’entrent pas dans la succession et ne sont donc pas assujettis aux frais d’homologation (ceux-ci n’existent pas au Québec). De plus votre succession recevra un crédit d’impôt.
  • C’est un moyen efficace d’éviter une facture fiscale et de préserver la valeur des fonds.

Des questions?

Pour toute question concernant les dons et leur application en général, ou sur les stratégies qui peuvent vous convenir le mieux selon votre situation, veuillez remplir le formulaire ci-dessous. Un(e) agent(e) du service aux donateurs vous répondra dans les meilleurs délais possibles.


    Nous avons remis plus de 10 050 000 $ à divers organismes communautaires œuvrant pour la cause du VIH/Sida.

    Logo de la Fondation Farha

    Nous avons fusionnés avec la Fondation Farha en 2017, et conjointement à celle-ci, nous avons remis plus de 10 050 000 $ grâce à nos précieux donateurs.

    Faire un don à la Fondation Québécoise du Sida, c’est faire partie de la solution. C’est contribuer à aider les gens affectés ou atteints du VIH/Sida dans votre communauté.