À propos…

La Fondation Québécoise du Sida est le principal organisme québécois de collecte de fonds pour le soutien aux personnes vivant avec le VIH (PVVIH) en contribuant financièrement aux activité de dix-neuf organismes membres, situés à Montréal et ailleurs au Québec, qui partagent la même approche communautaire de service à la collectivité. 

Nous sommes engagés aux côtés d’autres organismes communautaires québécois à agir en vue de mettre fin à l’épidémie du VIH. Cette vision commune du mouvement de lutte contre le VIH/Sida du Québec à laquelle adhère la Fondation est une manière de faire comprendre aux populations l’importance de la solidarité et de la collaboration pour vaincre l’épidémie.

Logo COCQ-Sida

La Fondation a été créée en 1989, par la COCQ-SIDA, dans le but de répondre aux besoins criants des organismes communautaires œuvrant dans le domaine du VIH, des hépatites, et des infections transmissibles sexuellement.

Nos Valeurs

Logo Fondation Québécoise du Sida Solidarité : Nos organismes membres bénéficient des dons de milliers de donateurs réguliers, solidaires de la même cause.

Logo Fondation Québécoise du Sida Engagement : La Fondation Québécoise du Sida est engagée envers la cause du VIH en fournissant un appui financier constant à ses organismes membres, rendant des services directs à la population vulnérable.

Logo Fondation Québécoise du Sida Intégrité : Nous respectons les lois concernant les organismes de bienfaisance, de même que celles en lien avec la confidentialité des renseignements. De plus, la transparence est appliquée dans notre gestion.

Le défi du VIH

Lors de la création de la Fondation, on ignorait encore comment freiner l’épidémie de VIH/Sida qui sévissait depuis les années 80. Aujourd’hui, nous faisons face à une autre pandémie virale qui dure depuis 2020.  L’accès à la prévention, au dépistage, aux traitements ainsi qu’une meilleure qualité de vie pour les PVVIH (personnes vivant avec le VIH) et pour les personnes à risque de contamination font toute la différence.  C’est dans ces domaines que le milieu communautaire fourni ses services.  L’approche a inspiré aussi d’autres initiatives dans le traitement viral. La mobilisation citoyenne, celle des dirigeant.es et des leaders permet de trouver des ressources financières et humaines pour traiter la maladie et l’éradiquer.  Ce sont les leviers que le milieu communautaire actionne pour offrir des services complémentaires au système de santé de l’État avec qui il collabore dans des rapports soutenus.

La Fondation Québécoise du Sida s’est engagée avec d’autres organismes communautaires et l’ONUSIDA, à mettre fin à l’épidémie du VIH dans l’esprit de la Riposte 95-95-95. Dans cette optique, à l’horizon 2025, notre but est que :

  • 95 % des personnes vivant avec le VIH connaissent leur statut sérologique;
  • 95 % de toutes les personnes infectées par le VIH, reçoivent un traitement antirétroviral durable;
  • 95 % des personnes recevant un traitement antirétroviral aient une charge virale durablement supprimée.

Cette mission porte un message à la population et à ses leaders sur l’importance de la collaboration pour vaincre une épidémie comme on le fait pour une pandémie. De plus, la recherche effectuée sur le VIH a trouvé des applications dans un autre combat, celui contre le coronavirus.

La Fondation Québécoise du Sida agit également au nom de la Fondation Farha. Les deux entités ont fusionné le 1er avril 2017. La Fondation Farha a largement contribué à la cause du VIH/sida au Québec notamment en organisant des événements rassemblant souvent plus de 20 000 personnes lors de diverses marches annuelles.