Catégories
Avis de décès

Un grand homme nous quitte

À Sherbrooke le 19 septembre 2022 à l’âge de 62 ans, est décédé le Dr Patrice Junod, M.D., médecin-clinicien et membre du réseau SIDA-MI.  Il était l’époux de Pierre Marc Jasmin.

Originaire de Montréal, après avoir obtenu son diplôme en médecine de l’Université de Montréal, il a consacré plus de 30 ans à soigner et à améliorer la vie des personnes vivant avec le VIH, et à partager ses connaissances avec toute une génération de médecins.

Dr Junod était membre fondateur de la Clinique médicale urbaine du Quartier Latin, en plus d’avoir pratiqué à la Clinique médicale l’Actuel et d’avoir participé à plusieurs projets cliniques, souvent à titre de conférencier invité.

Dr Junod était aussi chercheur et membre du Fond de recherche du Québec, réseau québécois SIDA-MI.  Il a entre autres collaboré au développement de traitements innovateurs aujourd’hui offerts à la population, en plus d’agir en tant qu’aviseur médical auprès de compagnies pharmaceutiques.

Outre son conjoint Pierre Marc Jasmin, Patrice laisse dans le deuil sa marraine Rosa Iamonico, ses belles-sœurs Eve Jasmin et Min Ying Zhao, son beau-frère le Dr Luc Jasmin, sa nièce Chloé Jasmin et ses neveux Jean-Luc, Pierre-Antoine et Léo-Paul Jasmin, son meilleur ami Fernando Redondo, de même que de nombreux camarades et collègues de travail. Nous tenons également à remercier toute l’équipe de l’hôpital Fleurimont pour l’excellence des soins prodigués à Patrice durant sa maladie.

Une célébration de vie aura lieu le dimanche 23 octobre 2022 de 14 heures à 17 heures à l’atelier de M. Louis Boudreault situé dans l’édifice Belgo au 372 rue Sainte-Catherine ouest, suite 313, Montréal H3B 1A2.

Les personnes qui ne pourront pas y assister en présentiel auront l’option de se joindre à une webdiffusion via le site internet de la Résidence funéraire Laurent Thériault. Un recueillement et l’inhumation des cendres se feront en cérémonie privée à une date ultérieure.

La famille vous invite à faire un don à la mémoire de Patrice Junod.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *